¤ Bienvenue chez Les Copains D'Abord en cette Saison 81 ¤
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Les posteurs les plus actifs du mois

Partagez | 
 

 former un jeune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gregg
Présidents
Présidents
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 31

MessageSujet: former un jeune   Lun 15 Juil 2013 - 20:49

5) Former un jeune:

L’endurance

D'abord, et évidemment, l'endurance, puisque le physique du joueur y est directement lié. En effet, plus un joueur sera entraîné en endurance, plus il préservera son physique et pourra jouer ou s'entraîner à un rythme important, lui permettant de gagner un maximum de temps de jeu. L'endurance est la seule donnée qui influe sur toutes les autres, dans le sens où elle va optimiser leur développement. Pour une bonne progression, il est en conclusion impératif d'entraîner son joueur en endurance avant toute autre caractéristique.

Il faut maintenant déterminer de quelle manière entraîner son joueur en endurance. Comment et combien?

Entrainer un joueur de 17 ans en endurance va, c'est un fait, au détriment des résultats sportifs. Il faut donc trouver une parade à cela pour en subir le moins possible les conséquences. Par ailleurs, certains clubs font le choix de sacrifier plusieurs saisons à la formation de leurs juniors.

L'endurance doit être avant tout relative au potentiel du joueur. Par exemple, ce serait une aberration de voir un joueur de potentiel 35 entraîné à 60 en endurance, pour la simple et bonne raison qu'il lui faudra plusieurs années de sa carrière pour y arriver (quelque soit sa courbe), et qu'il n'aura pas le temps de se perfectionner suffisamment dans ses autres caractéristiques principales pour rivaliser avec des adversaires de niveau équivalent.

Pour les débutants, former en endurance ne doit pas être une priorité.

1er cas : Les joueurs amenés à jouer tous les 2 jours
En général, c'est ce que recherchent les "petits" clubs, qui ont des jeunes avec un potentiel compris entre 35 et 55 (en dessous de 35 jetez-les).
Ces joueurs demandent donc, à mon humble avis, une endurance comprise entre 20 et 30.
L'idéal est incontestablement 30 en endurance, car cela permet aux joueurs de ne pas voir leur note de match énormément diminuer au cours de leurs matchs (très important) et de faire un ou deux entrainements collectifs les jours où ils ne jouent pas.
Pour les clubs expérimentés (possédant des joueurs de potentiel supérieur à 55), et auxquels ce débat ne servira sans doute pas, il est nécessaire, pour optimiser la progression des joueurs, de les entraîner au moins à 45 en endurance, afin qu'ils puissent jouer tous les jours.

2eme cas : Les joueurs amenés à jouer tous les jours.
En général, c'est ce que recherchent les "gros" clubs, qui ont des jeunes avec un potentiel compris entre 55 et 73.
Ces joueurs demandent donc, à mon humble avis, une endurance supérieure à 65.


Méthode d’entraînement

Reste à savoir comment les mener à cet entraînement. Les moyens sont divers. Les uns préfèreront opter pour un partenariat rémunéré (qui consiste à prêter les jeunes joueurs à un club inférieur pour qu'ils aient un temps de jeu plus important que dans le club propriétaire), de façon à ne pas sacrifier leurs résultats à la progression des juniors ; les autres choisiront de faire jouer leurs juniors dans leur propre équipe lors de matchs amicaux, et d'utiliser une équipe expérimentée pour leur championnat et/ou matchs IE : ainsi l'équipe dite "expérimentée" jouera 24 matchs sur 49 (14 matchs de championnat + 10 matchs IE, soit un match sur deux), permettant en parallèle aux juniors de jouer lors des matchs amicaux et d'alterner les entraînements.


L’entraîneur adjoint

Pour des joueurs de potentiel supérieur à 60, et ayant l'ambition d'entraîner massivement leurs joueurs en endurance, un entraîneur de bon niveau (30 à 34 points) s'avère primordial.


Les courbes

Chacune des courbes peut être associée à une méthode de gestion/d'entraînement. La courbe logarithmique sera plutôt bénéfique à un entraînement intensif des juniors, pour lequel on sacrifie les résultats sportifs. La courbe exponentielle, à l'inverse, sera propre aux clubs qui auront décidés d'alterner équipe A et équipe B. La courbe linéaire doit être envisagée comme un compromis entre les deux précédentes.


Conclusion

Une fois ce niveau en endurance choisi, et votre méthode d'entrainement établie, vous n'avez plus qu'à vous concentrer sur la prochaine étape : l'entraînement des caractéristiques principales de chaque junior selon son poste.

Il ne faut pas oublier que les caractéristiques d'un joueur influent sur les consignes que vous lui donnez et que c'est à vous de déterminer là aussi le style de vos joueurs et donc de vos juniors...

Bref, dans la formation d'un jeune, il faut adapter ces données à votre style d'équipe recherché, à votre envie et à votre façon de gérer la tactique dans un match...
Revenir en haut Aller en bas
 
former un jeune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JGR - Jeune Garde Rubanière de Saint Just Malmont
» Opération « Carte Musique Jeune »
» Décès d'un jeune homme de 22 ans à Rahier (Stavelot)
» comment dézinguer une jeune collègue : la leçon de kouchner
» 1er atelier mécanique avec titi pour jeune padawan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne :: 
Vestiaire des Copains ¤LCDA¤
 :: 
Aides et Astuces
 :: Conseils Pratiques
-
Sauter vers: