¤ Bienvenue chez Les Copains D'Abord en cette Saison 81 ¤
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Les posteurs les plus actifs du mois

Partagez | 
 

 potentiels et courbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gregg
Présidents
Présidents
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 31

MessageSujet: potentiels et courbes    Lun 15 Juil 2013 - 20:42

1) Potentiel et courbes:


Qu'est-ce que le potentiel?
Le potentiel représente la capacité d'un joueur à progresser plus ou moins rapidement. Il s'étend sur une échelle allant de 5 à 73. Plus il est élevé, plus le joueur aura de possibilités d'évoluer. Mais, comme son nom l'indique, le potentiel n'est rien s'il n'est pas mis à contribution, et il faudra donc que le joueur joue et s'entraîne pour transformer ce potentiel en compétences.


Qu'est-ce que le coefficient de progression?
Le coefficient de progression est une valeur qui détermine la faculté d'un joueur à progresser à un instant donné. Il correspond au coefficient directeur de la courbe du joueur à son âge. Il est donc intimement lié à son potentiel. Par exemple, pour un potentiel de 70, cette valeur peut aller de 7 à 23,63. Ce coefficient influe de façon importante sur le(s) pourcentage(s) de progression lors de l'entrainement.


Courbe et progression :

Depuis la saison 24, la progression des joueurs n'est plus constante, mais varie en fonction de l'âge du joueur, selon 3 types de courbes différentes, possédant chacune leurs particularités. Même si,théoriquement, la progression d'un joueur au cours de sa carrière reste identique à potentiel égal, dans la pratique un joueur ne joue pas ni ne s'entraine de façon uniforme du premier au dernier jour de sa carrière. C'est pourquoi il convient d'expliquer les propriétés de chaque courbe afin de les exploiter au mieux, et d'adapter nos choix à la gestion de notre effectif.


Courbe linéaire




La courbe linéaire est la courbe la plus simple à aborder, puisque le coefficient de progression est identique durant toute sa phase croissante (ci-dessus de 17 à 28 ans). Plus cette phase de progression est longue, plus le développement du joueur sera réparti sur l'ensemble de sa carrière, mais moins celui-ci évoluera rapidement. L'avantage d'une courbe longue est de niveler, de modérer les éventuelles pertes de progression liées au temps de jeu, si pour une raison quelconque le joueur ne venait pas à jouer régulièrement.
Courbe logarithmique

http://img198.imageshack.us/img198/521/courbelogarithmique.jpg


La courbe logarithmique, quant à elle, est beaucoup plus difficile à appréhender, et laisse peu de place aux erreurs de gestion. Elle exige que le joueur joue immédiatement, car c'est lors de sa première année de progression que son potentiel d'évolution sera le plus élevé (potentiel qui va décroître de façon dégressive dés sa dix-huitième année). En contrepartie, elle permet à un joueur d'être bien entraîné dans ses compétences principales à partir de 21 ans, et par conséquent rapidement compétitif. L'inconvénient majeur (et paradoxal) de cette courbe, c'est qu'un joueur de 17 ans sortant du centre de formation n'est pas suffisamment entraîné en endurance pour jouer tous les jours comme sa progression le nécessiterait. Il faut alors l'entraîner en endurance de sorte qu'il puisse jouer tous les jours le plus rapidement possible, sans négliger pour autant son temps de jeu durant cette même période. Le rapport Temps de jeu/Physique perdu est donc primordial.
Courbe exponentielle

http://img12.imageshack.us/img12/6516/courbeexponentielle.jpg


La courbe exponentielle est en quelque sorte l'inverse de la courbe logarithmique. Les premières années de la carrière d'un joueur ne servent qu'à l'entraîner en endurance, sans subir la contrainte du temps, puisque son coefficient est au plus bas. Ainsi, le joueur peut même jouer 1 jour sur 2 sans grand dommage, ou même ne faire que des entraînements jusqu'à ce qu'il ait atteint l'endurance voulue. L'avantage de cette courbe, c'est qu'elle suit l'évolution naturelle du joueur. En d'autres termes, plus le joueur deviendra nécessaire en match (du fait de ses progrès), plus il jouera et plus il progressera de nouveau. De cette façon, en atteignant le sommet de sa courbe, il atteindra également son meilleur niveau, sans sacrifier les résultats du club à son développement personnel. Par contre, ce type de progression demande du temps et de la patience, qui seront récompensés par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
 
potentiels et courbes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des tuyaux courbes ?
» Sujet idiot: Avez vous une bonne ouïe ?
» La musique que j'aime ( un petit poeme )
» Groupes potentiels pour compléter l'affiche
» HORIZONS COURBES de Lionel Rivière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne :: 
Vestiaire des Copains ¤LCDA¤
 :: 
Aides et Astuces
 :: Conseils Pratiques
-
Sauter vers: